Le futur des services à valeur ajoutée - les "08 xx" - et la nouvelle charte graphique

Les services à valeur ajoutée - les "SVA" - plus communément appelés les services 08xx ou les numéros colorés sont des services qui n'avaient quasiment pas bougé depuis les années 90s et était passés à travers la grande vague de dérégulation.

Le tarif est resté quasiment le même même si les "paliers" tarifaires désignent désormais une plage avec un plafond et non plus une valeur précise. ainsi, on trouve encore des 0825 à 0,09 € H.T. la minute, ce qui est égale à 0,75 Franc TTC la minute ou une "taxe de base" !

Bien sûr, face aux baisses du prix des communications téléphoniques et avec l'apparition de nombreuses arnaques sur les numéros les plus chers ( les 0899 à 1,35 € par appel plus 0,34 €/mn TTC), ces numéros qui offrent de vrais services ont acquis une mauvaise image. Le temps d'attente injustifié de certains services après-vente ont provoqué en réaction la contrainte de temps d'attente gratuit qui s'est traduit par une migration de nombreux numéros vers des numéros en 09, sans surcoût et qui se sont banalisés.

Le marché des SVA vocaux était de 2181 millions d'euros et il est descendu à 1037 millions d'euros sur les 12 derniers mois (chiffres ARCEP).

Depuis quelques années, la profession a donc réfléchi à infléchir cette tendance. L'ARCEP a donc publié en 2012 une nouvelle décision sur l'organisation des SVA. Tout d'abord, une nouvelle structure tarifaire basée sur une séparation du coût de la communication et du coût du service. La composante communication devra dorénavant être facturée au même tarif que les communications ordinaires et être incluse, le cas échéant, dans les forfaits. La composante service, laissée à l'initiative de l'éditeur du service, devra être indiquée clairement dans toutes les communications de l'éditeur sur ce numéro.

Mais entre l'éditeur du service et le consommateur, il y a 2 acteurs, l'opérateur du consommateur et l'opérateur du service dont l'éditeur est le client.

Côté fixe - si le consommateur appelle à partir de son poste fixe - cela ne représente pas beaucoup de changement par rapport aux pratiques précédentes.

Côté mobile, en revanche, ça change beaucoup puisque l'appel rentre désormais dans le forfait. Après avoir tourné en rond un bon moment - l'ARCEP a été amenée à différer la réforme de 9 mois au 1er octobre 21015 - les opérateurs mobiles, toujours sous le choc de Free, ont produit des offres tarifaires vis à vis des opérateurs du service, qui sont nettement à leur avantage.

Avec probablement un gros impact financier pour tous les éditeurs de numéros gratuits (les 08 00) : l'appel sera vraiment gratuit à partir d'un mobile mais il faut bien que quelqu'un paie !

Désormais, il ne reste que 12 mois à tout ce petit monde, opérateurs fixes et mobiles, opérateurs du service et éditeurs pour se mettre d'accord et partager le gâteau.

Côté communication, les choses se précisent et la nouvelle association SVA+ en charge des règles d'usage des SVA et des recommandations déontologiques, vient de sortir sa Charte d'application graphique.

Voilà pour faire court.

Pas simple.

Et avec mes clients, nous analysons comment gérer ce sujet au mieux.

Jacques Heitzmann, Conseil Télécom