Free va-t-il racheter T-mobile US ?

La stratégie de Free dans le fixe comme dans le mobile a été remarquable et je dis souvent à mes élèves de mes cours ToIP ou mobile qu'il s'agit d'un modèle du genre et que cela devrait figurer comme étude de cas dans les bonnes écoles de commerce.

Une stratégie qui se résume en quelques mots :

  • La simplicité - une seule offre (fixe) ou 2 (le mobile).
  • Le seul segment de marché du résidentiel.
  • Un déploiement rapide partout en France - grâce au dégroupage pour le fixe et à l'itinérance pour le mobile.
  • Un système d'information simple et directement imbriqué avec le web client pour maximiser le selfcare.

Le succès du fixe comme du mobile réside dans un pricing très attractif qui permet d'attirer très rapidement un grand nombre d'utilisateurs. Free a déjà engrangé 12 millions d'abonnés dans le mobile en 2 ans !

Cette recette peut s'appliquer aussi dans d'autres pays et c'est  probablement la stratégie d'Iliad pour le rachat de T-mobile aux USA. Encore faut-il que les ingrédients du succès soient présents: peut-on couper dans les offres actuelles pour se limiter à une ou deux offres ? Peut-on réellement simplifier le SI actuel avec tous les services offerts aux clients ? ET la réduction des coûts suffira-t-elle à positionner une offre très agressive pour attirer massivement les clients ?

Iliad a certainement les réponses à ces questions pour se lancer.

Et a des chances de gagner puisque Sprint a jeté l'éponge !

A suivre.

Jacques Heitzmann, Conseil Télécom