ATOS rachète Bull

Le fameux fleuron de l'informatique en France des années 70 va donc se fondre dans la SSII emblématique ATOS.

Si Bull était au départ, un constructeur informatique, activité encore présente aujourd'hui, Bull est devenu au fil des ans une SSII avec des fortes compétences dans le hardware et les architectures informatiques - origine oblige - dans la sécurité et, plus récemment dans le Coud et le big data.

Et Bull a su prendre le train des Clouds souverains français en étant un des 2 partenaires de Numergis avec SFR.

Un train qu'a raté ATOS, non sans avoir consenti beaucoup d'effort pour y trouver une place.

Bull permet donc à ATOS de revenir par la grande porte en s'offrant une place de choix.

Orange a déjà annoncé qu'il apporterait ces titres ainsi que les 2 principaux actionnaires. l'affaire est donc en bonne voie.

Jacques Heitzmann, Conseil Télécom