Blogs

Atos rachète Unify

J’avoue que le rachat d'Unify par Atos m’a d’abord laissé perplexe.

Faillait-il y voir une simple manœuvre entre Siemens et Atos : Atos acceptait le rachat d'Unify dont voulait se débarrasser Siemens et concluait un accord de chiffres d’affaires sur 6 ans de 8,73 milliards d’euros avec Siemens – au lieu de 5,5 milliards initialement. En contrepartie, Atos achetait une société de 1,2 milliards d’euros pour 340 millions d’euros. Soit un ratio prix/CA bon marché de 0,28. Mais une société à la profitabilité difficile.

L’évolution des usages et des débits

A l’heure du déploiement de la 4G en mobile et de la fibre optique sur le fixe et après une vingtaine d’année d’accès à Internet, je fais le point sur les usages que nous faisons des moyens d’accès de télécommunications dont nous disposons. Je me considère comme un early majority plutôt que comme un early adopter.

Des nouveaux services de vidéoconférence faciles et gratuits grâce à WebRTC

En avril dernier, je vous parlais des services de vidéoconférence, en montrant que le segment de la vidéoconférence, avec ses salles de réunion, marquait le pas tandis que le marché des communications vidéo interpersonnelles continuait à se développer à vive allure.

En voici un exemple marquant. Il s’appuie sur les nouvelles technologies définies dans la norme WebRTC. Il permet d’établir une vidéoconférence, avec partage de document avec n’importe qui, sans télécharger quoi que ce soit et en échangeant une simple URL.

Ce qui change au 1er octobre pour les services à valeur ajoutée ou les numéros en « 08xx »

Je vous l’avais annoncé sur ce blog le 2 octobre dernier : la réforme des services à valeur ajoutée SVA, décidée par l’ARCEP en concertation avec les acteurs du secteur, sera mise en œuvre le 1er octobre prochain : cela approche à grand pas et il y a un travail conséquent à réaliser pour être prêt au 1er octobre si vous n’avez pas encore commencé à vous y préparer.

Les tendances de l’évolution du poste de travail en entreprise

Si nous observons le marché actuel des terminaux, nous voyons « se déverser » sur le marché toutes sortes de terminaux ; de toutes tailles, d’ergonomies variées et pour des usages à la fois privés et professionnels.

Même si ces marchés évoluent fortement, on sent qu’ils ont leur place : le marché du PC portable a décru mais semble se stabiliser, celui des tablettes s’essouffle et n’écrasera pas le smartphone qui cède un peu de terrain aux Phablettes.

Les services de vidéoconférence en 2015

En février 2011, je publiais une étude « Ajouter l’image à la voix : mythe ou réalité ». 4 ans plus tard, je reprends la plume sur ce sujet extrêmement intéressant.

L’analyse de ce marché se caractérise toujours par les 2 segments de marché essentiels : le marché de la vidéoconférence de salles de réunion et le marché des communications vidéo interpersonnelles.

La fin du réseau cuivre et le rapport Champsaur

Le 19 février, l’ancien président de l’ARCEP, Paul Champsaur, a remis aux pouvoir publics (E. Macron et A. Lemaire) son rapport sur la transition vers les réseaux à très haut débit et l’extinction du réseau de cuivre.

J’ai lu ce rapport avec beaucoup d’intérêt car il clarifie bien les principales questions qui vont façonner l’avenir des télécoms en France. Même si ses recommandations sont finalement assez faibles.

Pages